Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Agriculteurs, quel dialogue avec la société ?

Agriculteurs, quel dialogue avec la société ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Ne laissons pas les autres parler d’agriculture à notre place !

Karine Longeray, élue Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc en charge de l’action Communication positive, Cédric Laboret, Président.

 

En Savoie Mont-Blanc aussi, les agriculteurs sont confrontés à des attitudes ou des paroles décalées des réalités de leur travail et de leur métier. Déroutés, certains alternent entre silence et colère. Comment nouer un dialogue positif avec des néo-ruraux de plus en plus nombreux, des visiteurs pour qui les prairies et les alpages sont un terrain de jeu, des citoyens qui attendent beaucoup de l’agriculture sans vraiment la connaître ?  

« En tant qu’agriculteur, on a l’impression de ne pas avoir beaucoup de valeur… alors que c’est nous qui faisons la valeur de ce qui nous entoure. » affirme Cédric Laboret, président de la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc. Ses élus, des responsables d’organisations agricoles, des représentants de l’Etat et des collectivités locales ainsi que d’autres acteurs locaux ont été conviés à un temps d’échanges autour de la communication positive et du lancement du plan d’actions acté pour 2022.

Oser prendre la parole au quotidien
L’agriculture communique en priorité en direction du monde professionnel et politique et surtout en réaction à des annonces gouvernementales, des reportages télévisés… Mais le contexte évolue avec l’expression plus large et diffuse de leaders d’opinion, d’associations, de riverains ou de groupes radicaux. Ils parlent d’agriculture à travers de véritables enjeux de société comme l’alimentation, la santé, l’environnement, le climat, le bien-être animal… Le riverain, militant, activiste ou certains journalistes expriment ce qu’ils pensent être la vision d’avenir. Alors que seul l’agriculteur peut dire la complexité des réalités de son métier. En décidant de communiquer directement vers le grand public, les agriculteurs valorisent et augmentent la confiance des Français à leur égard.

Comment ?
Décider de s’intéresser d’abord au grand public avec des messages positifs, c’est faire le choix de passer de la complainte défensive à la prise d’initiatives. C’est aussi identifier les sujets et les combats porteurs pour toucher la grande majorité du public à l’écoute et en demande d’informations. C’est donc considérer qu’il n’est pas nécessaire de batailler et de dépenser trop d’énergie pour une minorité de détracteurs figés dans leurs représentations.
Une attitude de communication positive est à la portée de chacun. L’agriculteur est un professionnel compétent, encadré par la règlementation. Il produit un travail précis, technique, en accord avec son environnement. Et il sait parler avec transparence de son travail, de ses choix. Communiquer positivement, c’est aussi investir le territoire de l’alimentation. Comment on a produit ce fruit ? Pourquoi on a utilisé un phytosanitaire, en quelle quantité ? Pourquoi le métier est complexe et comment l’agriculteur prend ses décisions ?
Dans cet esprit de transparence et de pédagogie, les agriculteurs peuvent parler des réalités sur leur ferme, sur leur territoire, en rejoignant des initiatives collectives, en partageant les témoignages sur les réseaux sociaux…

Faciliter et accompagner
« En tant que Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc, notre rôle est de faciliter le dialogue entre les agriculteurs et la société et de créer des moments d’échanges pour permettre l’interaction. ». Karine Longeray, éleveuse de vaches laitières en Haute-Savoie, élue à la Chambre d'agriculture a la charge du plan d’actions 2022 pour le développement de la communication positive (voir encadré). Avec les autres élus responsables des Groupes d’échanges territoriaux, elle a constaté les attentes fortes des agriculteurs et des élus locaux. La demande est revenue systématiquement lors des échanges sur tous les territoires. « Nous prenons la mesure de l’enjeu et nous décidons d’agir pour répondre à ce besoin partagé. »
 

Plan d'actions
Une démarche, 5 thématiques et des rendez-vous à la ferme

Les objectifs 2022 :
-    Créer des outils pour aider à la communication et à l’argumentation
-    Sensibiliser et former les agriculteurs
-    Conduire des campagnes de communication (presse et réseaux sociaux)
-    10 rendez-vous dans les fermes en Savoie et Haute-Savoie (animations et débats)

Les thématiques prioritaires :
-    cohabitation
-    changement climatique
-    circuits courts
-    produits phytosanitaires
-    bien-être animal

Pour conduire cette démarche, T.Bouteiller a rejoint la Chambre d’agriculture Savoie Mont-Blanc en tant que chargée de projet communication positive. « Je suis ravie de contribuer à impulser cette dynamique ! C’est un beau projet avec un timing précis. Le travail de sensibilisation va être important. Tout comme l’organisation de 10 rendez-vous à la ferme durant l’année 2022. Gardez vos agendas ouverts ! »

 

Contact : T.Bouteiller : 06 31 12 13 49